<< Retour au budget participatif
Environnement et cadre de vie

# 2091 - Sous le chêne retrouvé…


Canton ou département :

PAYS DE SERRE


Localisation de l'idée :

47340 Monbalen, France

Description de l'idée :

Dans le bourg de Monbalen, au coeur d’un lieu d’hospitalité vieux de 1000 ans, restaurons une place publique belle et festive, prétexte à une pédagogie du Vivant et de la Nature.
Il était une fois… le château de Monbalen
Vieux de près de 1000 ans, ses pierres racontent le Pays de Serre, notre patrimoine et notre futur commun. Le "château" renoue aujourd’hui avec son histoire de grande ferme qui a vu vivre et travailler de nombreuses familles, avec son rôle de cœur social et culturel. Ce fut une place de marché aux XVIIe et XVIIIe siècles, les habitants du Bourg venaient y téléphoner après la guerre, jouer au billard ou fabriquer leur vin entre voisins dans les années 60, danser aussi jusque dans les années 80… Aujourd’hui, l’association La Maison forte en fait un lieu de rencontres, d’accueil et d’expérimentation pour apprendre à construire ensemble un monde plus responsable.
La chute
La place centrale qui accueille les visiteurs offre un paysage surplombé par un chêne qu’on appelle le vieux, le majestueux, le vénérable. Ses principales branches font plusieurs tonnes et mesurent plus de 20 mètres. Ce patrimoine naturel, symbolique et historique majeur pose l’esprit du lieu. Depuis 4 siècles, sous cet arbre, des gens viennent, échangent, construisent... Depuis un an, s’y déroulent notamment les joyeuses et chaleureuses soirées estivales de La Guinguette, le bar associatif de La Maison forte.
Hélas ! Par une nuit de septembre 2019, le calme de cette place a été déchiré par le bruit sourd d’une branche majeure s’effondrant et arrachant dans sa chute plus d’un tiers de l’arbre, dégradant fortement au passage les murets de pierre sèches soutenant l’esplanade de la cour. Le mal n'était pas suffisant : il a fallu encore amputer le chêne pour le rééquilibrer. Mais que s’est-il passé, l’arbre est pourtant sain ? il semble avoir souffert de stress hydrique après la sécheresse et les épisodes de canicule de l’été. Certainement, le chêne a décidé de se séparer d’une part de lui-même pour continuer à vivre. L’intelligence des arbres doit encore nous apprendre bien des choses...
L’arbre, soigné, est aujourd’hui sauvé mais la vie, les activités pédagogiques ou festives qu’il abritait sont orphelines, exposées à tous vents, à la chaleur du soleil et au risque persistant d’effondrement des murets de soutien fragilisés.
Et si, ensemble, on transformait cette épreuve en une nouvelle aventure ?
Après le choc, les 650 adhérents/adhérentes, les amis/amies, les voisins/voisines de la Maison forte ont décidé de réagir et de s’interroger : que faire de cette histoire ? Quels enseignements en tirer ? Un plan de sensibilisation au Vivant s’est imposé, prétexte aussi à favoriser du lien et de la mixité sociale :

  • - Recueillir et enrichir la mémoire du Pays de Serre, fédérer les anciens pour écrire notre histoire et comprendre de quoi nous sommes collectivement responsables,
  • - Promouvoir une pédagogie de la nature, apprendre aux enfants comment on peut collaborer avec la nature et apprendre d’elle,
  • - Recréer un espace social dans ce lieu rural riche d’une longue histoire d’hospitalité et de marché public, y réinventer de nouvelles formes de partage pour éviter que chacun ne s’enferme un peu plus chaque jour,
  • Ouvrir au plus grand nombre ce lieu de patrimoine, ce paysage et cette perspective sur la vallée. Apprendre, se détendre et partager. Comprendre que la coopération est notre avenir sensible.

La décision a ainsi été prise de restaurer la beauté et l'autorité du chêne vénérable en invitant un collectif d'architectes-paysagistes à penser avec un groupe d'usagers, un projet de réhabilitation qui viendra rééquilibrer le paysage de la cour, lui redonnera de l'ombre et offrira un cadre adapté à toutes les activités présentes et à venir. Nous pourrons désormais partager une place publique pour ce XXIème siècle et continuer autrement l’histoire.
La réalisation de cette œuvre/structure/aménagement sera aussi prétexte à un chantier de construction participatif (travail du bois, du roseau, du bambou...).
Quand même : C’est le nom du collectif d’architectes/paysagistes que nous avons sollicité pour nous accompagner dans cette aventure.
Nous avons d’abord été séduits par la fonctionnalité simple et la poésie de leurs réalisations qui témoignent de leur intérêt pour des techniques de construction variées et inventives, empruntant librement aux champs de l’architecture, du paysage, du design et des arts plastiques, maintenant un haut niveau d’exigence quant aux usages et à leurs potentielles évolutions, cherchant toujours un équilibre entre tradition, création et souci écologique.
Leur approche, leur façon de construire leurs projets, de partager avec les habitants, nous ont aussi paru très justes pour le contexte de la Maison forte. Attentifs à l’utilisation de l’espace et au récit des lieux, ils font la part belle à l’implication collective. Le temps de la préparation (étude, chantier) est partie prenante dans leur processus de création qu’ils aiment mener avec la collaboration d’artisans, d’ingénieurs, de scientifiques, d’artistes ou, tout simplement, avec les habitants, les futurs usagers de leurs interventions.
Le chêne retrouvé
Cette nouvelle place publique accueillera six mois de l’année les ateliers, animations, soirées, concerts, abrités par l'ombre du chêne augmentée de celle produite par la nouvelle structure.
La création de cet écrin se doublera (hors budget participatif) d'un travail de documentation et d'animations pédagogiques permanentes sur la vie des arbres, leur intelligence collective et les dangers que les changements climatiques font courir au Vivant.... Un abri chaleureux qui sera utilisé pour les soirées festives de la Guinguette, pour les rencontres et les activités de formation, de sensibilisation, proposées par La Maison forte.
Par votre vote, votre soutien et votre relais, prenez part à cette histoire et recréez, pour tous, une place publique chaleureuse, festive… riches d’apprentissage et d’enseignements !


Montant estimé de l'idée (€) :

48878 €


L'association qui porte le projet est déjà identifiée ? :

La Maison forte


Projet soumis au vote
Créé il y a 6 mois

Vote

Sélectionnez trois projets pour valider votre vote.

Votre vote est définitif quand vous cliquez sur le bouton "Je valide mon vote" dans l'espace "Mes votes". Vous ne pourrez plus modifier vos choix ensuite. 

120 voix